RENT 2017 : Retour de la table ronde « Le rôle de la 3D dans les parcours clients immobilier »

Digital Evènement Immobilier News

A l’occasion du salon RENT 2017*, Fréderic Mitève animait une table ronde sur le rôle de la 3D dans les parcours clients. Intervenaient à cette occasion les représentants de 5 start up : David Benbassat (Bien’ici), Xavier Claes (Drawbotics), Frank Hovorka (Quartus), Jeanne Massa (Habiteo) et Bastien Paquereau (Rhinov).

 

Bien des secteurs sont impactés par la technologie 3D et l’immobilier n’y déroge pas !

Comme l’explique Frédéric Mitève dans la vidéo ci-dessus, la 3D permet une expérience clients plus simple et plus transparente.

La technologie 3D facilite la recherche et la sélection d’un bien car les projections en 3 dimensions permettent au client de se projeter et de réellement qualifier son intérêt pour un logement. Un constat encore plus vrai dans le neuf, où les clients achètent la plupart du temps sur plan.

 

 

Sur les plans 2D, seules les dimensions du logement permettent au client de donner corps à son futur projet. A l’inverse, la 3D crée « l’effet wahouh ! » qui n’existait pas dans le neuf. Les images 3D du logement ou celles du quartier environnant permettent aux clients de se projeter et suscitent des émotions qui favorisent l’acte d’achat.

La recherche d’un bien est aussi facilitée par le fait que la 3D permet au client de ne plus avoir à se déplacer pour réaliser une première sélection de logements. Et il pourra même facilement partager ses visuels 3D à sa famille et ses amis pour avis et conseils.

Si la 3D agit sur l’expérience clients, elle a aussi un impact sur les métiers de l’immobilier. Elle permet aux promoteurs et agences immobilières, de valoriser les biens et de créer une histoire avec un style de vie qui correspond au client final. Les commerciaux des promoteurs ou les agents immobiliers doivent accompagner leurs clients dans l’utilisation de ces outils pendant tout le parcours et notamment dans les nouveaux show rooms avec des solutions de réalité augmentée.

Et puisque l’acquéreur pourra se projeter beaucoup plus, les questions qu’il se posera seront plus précises et détaillées. Des questions que les commerciaux avaient pour habitude de traiter bien plus en aval du projet.

Par ailleurs, dans un avenir très proche, la 3D devrait permettre une expérience encore plus réelle, notamment grâce à des technologies de plus en plus avancées qui permettront de créer des images de meilleure qualité. La frontière entre le virtuel et le réel se resserre encore d’un cran si demain les visuels que voient le client comportent des informations en temps réel telles que les horaires de l’école la plus proche, le nombre de places restant dans la crèche au coin de la rue ou tout simplement un lien e-commerce pour acheter directement les éléments de déco présentés… Des technologies déjà en cours d’expérimentation.

 

En conclusion, on peut dire que la 3D est un bel exemple des impacts de la digitalisation :

  • facilité, gain de temps, transparence, confiance, voire plaisir pour les clients
  • et besoin d’un accompagnement différent avec une valeur ajoutée conseil renforcée

 

 

* Le salon RENT (Real Estate & New Technologies) est un salon dédié à l’innovation dans le secteur immobilier. Pour sa cinquième édition, le salon accueillait plus de 4000 participants, 200 exposants et organisait 30 conférences pour échanger sur la digitalisation des parcours clients et des métiers de l’immobilier. Le salon RENT 2017 Paris, s’est tenu le 11 et 12 octobre 2017, à la grande Halle de la Villette.

A propos de l'auteur
Anne-Sophie Pilven

Consultante Acemis / Transformation par l'expérience clients

Contacter l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *