Pour l’abolition du bouton « Répondre à tous »

Expérience salariés

« Quand j’arrive à trouver une heure pour dépiler ma boite mail et que je tombe sur des dizaines de mails qui ne sont pas pour moi, qui sont juste des répondre à tous, des fois seulement pour dire merci ou mettre un smiley, ça me rend dingue. »

« Quand tu ouvres tes mails et que tu vois que tu as des dizaines de “Re: Tr: Re: Fwd: Re: Tr: Re:”… Et tu sais que tu vas devoir tous les lire pour être sûr de ne rien rater d’important… c’est horrible ! Rien que d’en parler, ça me fait mal au ventre. »

Voilà ce que nous entendons de plus en plus autour de nous.

Nous voyons aussi des salariés qui préfèrent rester connectés pendant leurs vacances plutôt que de retrouver leur boite mail totalement saturée à leur retour de congés.

Nous voyons aussi des collaborateurs qui hésitent à aller en formation ou en séminaire de peur d’être débordés de mails en rentrant au bureau.

Nous voyons aussi de nombreux professionnels qui ferment leur PC en fin de semaine en se disant qu’ils ont passé tout leur temps à traiter des mails plutôt qu’à faire leur « vrai métier » et qui se disent de plus en plus démotivés à cause de ça.

Et vous ? Est-ce que vous aussi votre travail est pollué par les trop nombreux mails que vous recevez chaque jour ? Autour de vous ? Est-ce que vos collègues ou vos collaborateurs croulent sous les mails au point de ne plus pouvoir faire correctement leur travail ?

Même si le sujet est bien plus large que celui du bouton « Répondre à tous », nous vous proposons de choisir cet emblème (et ce titre un peu décalé 😉 pour susciter la curiosité et surtout pour donner de la visibilité à un problème important, qui concerne de très nombreux professionnels.

Le volume de mails actuel a des répercussions négatives sur notre capacité à bien travailler. Il est aussi un facteur majeur pour expliquer pourquoi nous avons tant de mal à nous déconnecter de notre travail.

D’autant plus que la situation s’est aggravée depuis la généralisation du télétravail.

D’autant plus que viennent maintenant s’ajouter les autres moyens de communication (SMS, WhatsApp, Teams, Skype, Slack, Yammer…).

D’autant plus que nous sommes peu nombreux à avoir réellement été formés à ces outils.

D’autant plus que si nous n’y prêtons pas attention, la situation n’a aucune raison de s’améliorer.

Nous vous proposons donc de signer cette pétition pour montrer à quel point le sujet concerne de très nombreux salariés. C’est ainsi que nous pourrons :

  • Demander à Outlook, Gmail et les autres d’apporter des solutions pour réduire le nombre de mails et faciliter leur gestion ;
  • Convaincre les entreprises de prendre ce sujet à bras-le-corps pour redonner à leurs salariés le moyen de bien faire leur travail.

Plus nous serons nombreux, plus nous pourrons donner de la visibilité à ce problème et plus nous aurons de chance qu’il soit pris en charge !

Des solutions existent, certaines assez faciles à mettre en place.

D’ailleurs, si vous aussi vous avez des idées ou des bonnes pratiques à partager, pour réduire le nombre de mails ou pour gagner du temps dans leur traitement, n’hésitez pas à utiliser les commentaires.

Nous les compilerons pour les partager le plus largement possible.

Quentin Dupuy et Noémie Royer.

Nous sommes spécialistes de l’expérience salariés. Nous constatons chaque jour que les mails sont devenus un problème pour de très nombreux professionnels. Et nous observons aussi que trop peu d’entreprises ont conscience l’importance de ce sujet pour leurs collaborateurs. C’est ce qui nous a donné l’idée de cette pétition : pour donner de la visibilité à ce problème, pour déclencher une prise de conscience collective et pour trouver des solutions pour le régler.

Lien vers la pétition: https://www.change.org/p/pour-l-abolition-du-bouton-r%C3%A9pondre-%C3%A0-tous?utm_content=cl_sharecopy_32213682_fr-FR%3A5&recruiter=1253540668&recruited_by_id=306ff020-8e46-11ec-a6a0-05d09f6cb9e4&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink&utm_campaign=psf_combo_share_initial&utm_term=b852aa57ae974e6f91caa0f4426cf61b&share_bandit_exp=skip-32213682-fr-FR

A propos de l'auteur
Béatrice Van Bastelaer

Directrice Acemis / Transformation par l'expérience clients

Contacter l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.