Parlez-vous l’emoji ?

Emotions

 

 

Nées avec les smartphones, les petites icônes japonaises sont aujourd’hui capables d’illustrer toutes nos émotions, même les plus pudiques. Initialement utilisés par les adolescents, les emojis sont en passe de devenir le langage emblématique de toute une génération. Pour preuve, l’Oxford Dictionary en a même élu un (Face with tears of joy) au rang de « mot de l’année ». Un choix surprenant mais assumé, qui a suscité l’émoi de nombreux détracteurs.

Depuis l’apparition du chat dans les années 70, le monde de la communication n’a pas connu de bouleversement plus important. C’est également le langage qui a évolué le plus rapidement dans l’histoire. En effet, on se rapproche des codes de l’oral, de l’émotion, tout en dépassant la barrière de la langue. Cela permet notamment de montrer une subjectivité difficile à transmettre à l’écrit, comme l’explique Pierre Halté, docteur en sciences du langage « A l’oral, les intonations, les gestes, les mimiques permettent de nuancer la parole, ce qui disparaît à l’écrit. On a donc besoin de moyens pour véhiculer ce sens-là. Les émoticônes servent à pallier ce manque, à l’écrit, de gestes ou d’autres indices. »

 

Une tendance qui trouve ses adeptes dans tous les secteurs

Les professionnels du marketing n’ont pas tardé à prendre conscience du potentiel de ces petits pictogrammes. Preuve en est, en 1 an (de juin 2015 à juin 2016), le nombre de campagnes marketing impliquant des emojis a progressé de 609 % ! (The Appboy Emoji Study).

Domino’s lance le tweet to order à l’aide des emojis, WWF propose de faire des dons via leurs utilisations, The Guardian traduit le discours d’Obama dans ce langage… les exemples sont nombreux et les possibilités infinies !

Facebook n’a pas échappé au phénomène puisqu’en février dernier les emojis ont finalement eu raison du fameux « J’aime », l’objectif premier étant bien évidemment d’augmenter le taux d’engagement des utilisateurs… mais pas seulement ! Certaines marques se sont en effet réappropriées le sujet et s’en sont données à cœur joie :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On sait d’ores et déjà que certaines entités travaillent à son utilisation future, à l’instar d’une banque britannique qui prévoie de lancer prochainement l’option Emoji Passcode, permettant de se connecter à son compte bancaire en ligne en utilisant un emoji à la place d’un mot de passe traditionnel. Où va s’arrêter le phénomène ? Personne ne le sait.

Il est cependant évident d’affirmer que le langage alphabétique et le langage emoji se rencontrent à la faveur de la révolution numérique, l’important étant que les petits pictogrammes restent pertinents et créent un lien ludique avec le consommateur.

 

P.s : pour la petite info, en véritables french lovers, l’emoji le plus utilisé en France est… le cœur ! (55% des emojis partagés)

 

 

 

Alexandra Tonin, consultante Acemis

A propos de l'auteur
Alexandra Tonin

Consultante Acemis / Transformation par l'expérience clients

Contacter l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *