Essayer d’autres modes de communication pour toucher un public plus large

Certains ont la phobie de l’administration. D’autres y sont réfractaires, parfois par principe. D’autres encore n’y sont tout simplement pas habitués et ne comprennent pas les arcanes, le langage…

 

Certaines administrations, conscientes que leur jargon constitue un obstacle pour une série de gens, revoient leurs courriers, leurs documents administratifs, de manière parfois très innovante et dont le privé pourrait s’inspirer. C’est le cas notamment en Wallonie, avec l’aide de l’association Droits Quotidiens (lien vers https://www.droitsquotidiens.be/fr). Une bonne pratique reprise dans le très intéressant guide pratique « Vaincre la phobie administrative grâce aux sciences comportementales » de la Direction interministérielle de la transformation publique.

 

Pourquoi ne pas essayer d’autres modes de communication, pour toucher un public plus large ?

Par exemple, dans le style de cette vidéo, dite explicréative, pour expliquer le RSA (Revenu de Solidarité Active)? https://www.youtube.com/watch?v=o8F_i5sBIGo&list=PLcB-itlsTgIIFPECCaexpzMRe8jzvZFGk&index=6&t=0s

Ou expliquer de manière précise comment utiliser une application en ligne comme le fait l’URSSAF, Administration de la Sécurité sociale et des Allocations familiales, en France? https://www.youtube.com/watch?v=Us5gLVWBAGU&list=PLcB-itlsTgIIFPECCaexpzMRe8jzvZFGk&index=11&t=0s

Le tout pour construire un service public à la portée de tous, qui s’adapte aux modes de communication des uns et des autres.

A propos de l'auteur
Béatrice Van Bastelaer

Directrice Acemis / Transformation par l'expérience clients

Contacter l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *